à la Une
Publié dans Chroniques, Découverte

Un Best-Seller pour Noël de Angie Le Gac

51aKQ5pUiLLChoisi à l’origine pour la chronique du magazine spécial Noël, « Un Best-Seller pour Noël » rate le coche et j’oublie avec nonchalance la chronique promise à l’auteur. Angie a eu la grâce de ne pas m’en vouloir et a dû attendre un mois de plus à cause d’une épidémie de grippe à la maison.

Soit, « Un Best-Seller pour Noël » est enfin lu et, je dois l’avouer, vraiment apprécié.

Résumé :

Sébastien et Loris se sont rencontrés dans un groupe de passionnés de littérature, sur Facebook. Depuis, ils sont amis.

La fin de la trêve hivernale approche et Sébastien, artiste maudit, connaît des difficultés financières et risque fort de se retrouver à la rue. En désespoir de cause et ayant déjà vendu tout ce qu’il possédait, il s’apprête à se séparer de son ordinateur, son outil de travail.

Loris, alarmé par la situation de son ami virtuel, lance une cagnotte destinée à récolter les fonds nécessaires au remboursement des dettes de Sébastien. Le jeune homme parvient à réunir de quoi payer le loyer de son ami pendant quelques mois, mais en contrepartie, celui-ci s’engage à écrire un roman à l’intention des donateurs.

Loris pense avoir un plan pour que le futur livre de Sébastien soit un succès…

Avis

Comme toujours, il est difficile de faire une chronique sur une histoire courte sans dévoiler une partie de l’intrigue. Aussi ferai-je vite.

Commençons par les défauts.

– « C’est trop court ! » est le cri intérieur qui m’est venue lorsque j’eus terminé. Que n’aurais-je aimé que toute la partie rédaction du fameux best seller soit développée et que l’on suive pas à pas l’éclosion de la romance entre les deux personnages. Et non ! Ce n’est pas l’hôpital qui se fout de la charité. Je crois que c’est vraiment une impression naturelle lorsqu’on a aimé une histoire et ses persos de pouvoir y rester plongé le plus longtemps possible.

– Le format proposé pour le SP. J’ai eu du mal à me lancer en voyant un fichier texte et non un epub ou autre et l’idée de le reformater pour ma liseuse m’a laissé une première mauvaise impression. Je l’ai finalement lu sur mon pc, ce qui n’est pas très agréable.

Eh bien voilà pour les défauts ! Eh oui, je n’en ai pas d’autres. Pas de fautes d’orthographe qui vous sautent à la figure et vous font sortir de l’histoire ; pas de phrase étrange ou incompréhensible ; pas d’erreur de scénario.

« Un Best Seller pour Noël » est un roman court — grosse nouvelle ? — toute à fait agréable à lire, idéal pour un petit moment de pause dans la journée.

Les points positifs.

– Avec un tel format, il est difficile de bien poser les personnages et la situation. Angie maîtrise la chose. Loris et Sébastien sont esquissés avec justesse en quelques mots — assez en tout cas pour que je me souvienne de leurs noms !; la situation de départ ne prend qu’un chapitre et la mise en place de l’intrigue est rondement menée.

– Comme dit plus haut, la forme est soignée : pas de fautes, des phrases claires et intelligibles, etc. Rien qui ne puisse vous faire sortir de l’histoire une fois lancé dedans. Angie a un style très agréable à lire.

– Et pour finir, contrairement à son titre, « Un best-seller pour Noël » se lit parfaitement en dehors de la dite-période. Je craignais un peu de perdre le charme de l’histoire en la lisant si tard après les fêtes et non, au final, ça le fait très bien.

En conclusion :

Une petite histoire très agréable à lire. Je l’ai lu d’un trait, sans que les diverses interruptions de ma petite dernière ne me gâchent le plaisir. On y plonge très vite et comme je vous l’ai dit, on regrette juste un peu de ne pas en avoir plus à la fin. En tout cas, voilà un auteur que je suivrai avec plaisir à l’avenir.

Lien: Un Best Seller pour Noël

PS: Suite à mon retard sur ce SP, j’ai décidé que je n’en prendrais plus. Ma vie, entre le travail et mes enfants, est trop aléatoire pour un SP à date fixe.

Publicités
Publié dans Chroniques

SP: Ahogur de Sonia J. Fadda

51Of4IDzwXL._SX195_

 

Chroniquer « Ahogur » T1 sans déborder sur la suite est loin d’être facile. C’est comme demander à un critique de film de n’analyser que les 20 premières minutes du film et de donner son avis sans aborder le fond du scénario.

J’ai découvert ce livre par hasard. Je faisais partie des chroniqueurs inscrits sur SimplementPro que l’auteur a sollicité pour lire son livre. Charmée par la couverture et intéressée par le résumé, j’ai dit oui en me laissant près de 2 mois pour faire ce qu’on attendait de moi. C’est vous dire que je n’avais pas l’intention de me précipiter pour lire… Je sortais d’un coup de cœur absolu et je n’étais pas bien sûre d’arriver à me plonger dans l’histoire de Solène et sa famille.

Quelle présomption de ma part !

Première impression

Dès les premières pages, vous êtes perdu. Quoique soit vos a priori avant de commencer à lire, le style, les mots, la manière qu’à Sonia de conter son histoire vous attrape dès les premières lignes, pourtant on ne commence pas par une scène forte en émotion !

Sonia maîtrise l’art du mot juste, simple, sans fioriture qui vous jette immédiatement sur ce continent sans nom, au milieu de cette famille certes atypique, mais on ne peut plus tranquille, qui vit sa vie sans se soucier du reste du monde qui les entoure.

Si vous commencez « Ahogur », attendez-vous à enchaîner avec les autres tomes sans vous arrêter !

L’histoire

On suit donc la famille d’Ulysse, un brave bûcheron, qui vit à la lisière d’un petit village de campagne, en contrée humaine. Cette famille se compose d’Ulysse et de 5 enfants trouvés qu’il élève avec simplicité.

Cette petite vie tranquille, quoique rude, comme on pourrait l’imaginer de ce genre de vie au Moyen Âge, va évidemment être perturbée… Sinon il n’y aurait pas d’histoire !

Ces perturbations se font par petites touches au début, entraînant le lecteur toujours plus avant pour découvrir ce qui se trame.

Ce premier tome pose les bases du monde, dans un scénario simple, sans pour autant être simpliste. Ce choix de ne pas trop en mettre dès le 1er tome rend la lecture nettement plus agréable que beaucoup d’autres débuts de saga de fantasy et ne donne qu’un seul résultat : en savoir plus !

Les personnages

On vit cette aventure par les yeux de Solène, la troisième enfant d’Ulysse et héroïne de la saga. Autour d’elle, un nombre de personnages restreints et extrêmement bien travaillés rendent la lecture presque intime. Mis à part ses frères et sœurs et son père, on compte deux autres personnages importants, les autres n’étant que secondaires.

Je n’ai personnellement noté aucune fausse note du point de vue des personnages. Chacun d’entre eux est réaliste, crédible jusqu’au bout, tant dans leurs qualités que dans leurs défauts et… ils sont humains ! Ils font des erreurs, ils réagissent sous le coup de leurs émotions…

Très vite on s’attache à ce panel de personnages plus vrai que nature et on sent son cœur palpiter plus d’une fois !

Je dois même avouer que j’ai pleuré sur quelques passages.

Petit plus : j’ai adoré de retrouver parfois mes propres enfants dans les réactions des gamins d’Ulysse, c’est dire !

L’écriture

Comme vous l’avez déjà compris, je suis tombée amoureuse de la plume de Sonia. C’est vraiment une écriture chaude qui vous emballe dans un cocon et vous jette dans son monde sans même que vous vous en rendiez compte. Les mots sont justes, les phrases résonnent… Et l’humour n’est pas en reste. C’est bourré d’excellentes répliques qui m’ont faite rire ou pleurer, tellement que je n’ai pu m’empêcher d’en lire quelques-unes à mon compagnon !

Mon avis

Bon, je ne vais pas vous le cacher plus longtemps : c’est un coup de cœur magistral ! Je ne regrette pas du tout de mettre laisser tenter par ce service presse.

Je me suis précipitée sur le Tome 2 dès que j’ai terminé le 1er et à l’heure qu’il est j’ai entamé le 5ᵉ tome. Autant vous dire que je suis ravie que le 6ᵉ arrive d’ici quelques semaines !

Je n’aurai qu’un tout petit bémol à mettre et il est dans la suite… Pourquoi Sonia ? Pourquoi avoir fait ça à Angus ?! — Je pense qu’elle comprendra !

En bref, si vous cherchez de la dark fantasy, passez votre chemin, pour les autres, laissez vous tenter par l’imagination de Sonia J. Fadda et de son superbe « Ahogur », car même si l’histoire vous plaît moyen — on ne peut pas plaire à tout le monde ! —, vous serez charmé par son écriture et serez incapable de vous arrêter !

Découvrez l’interview de l’auteur dans les pages du BCarlington News Mag n°3

Publié dans Magazine

Le n°3 Spécial fantasy est sorti!

oiyghf
BCarlington News Magazine n°3

Sommaire:

  • A La Une: L’expo Tolkien de la BnF
  • Mes news
  • DOSSIER Fantasy
    • Les lecteurs répondent à mes questions
    • Des histoires au hasard
    • Auteurs à la Une: Sonia J. Fadda, Aidan Fox, SM Gerhard, Damien Mauger
    • Je recommande: Mes histoires fantasy préférées
    • Des livres au hasard
    • Les dessous de l’Edition: Bragelonne (Nouveauté)
    • Chroniques: des chroniqueurs se joignent à moi pour vous faire découvrir leur coup de coeur fantasy (Nouveauté)
  • Écriture: La typographie
  • Des Blogs à découvrir: Roman Fantastique, La Plume Amie, Lectures Familiales, Histoires d’écrire
  • Espace service: Emilie Varrier nous explique son travail d’assistante administration spécial auteurs auto-édités.
  • Lecture: Suite de Black Lagoon
Publié dans Billets d'humeur et/ou autre, Découverte

Le Magazine!

Hier paraissait une nouveauté de taille: ma newsletter sous forme de magazine « BCarlington News Mag ».

Consciente que peu de gens lisent les newsletters qu’ils reçoivent par dizaine par jour sur leur boîte mail, je me suis creusée la cervelle pour savoir comment intéresser les gens à mon site et à son contenu. Tombée par hasard sur une pub sur FB, j’ai découvert la possibilité de faire un mag en ligne, gratuit. Il ne m’en a pas fallu plus pour essayer!

3
BCarlington News Magazine

 

Découvrez donc dans ce numéro 1:
– A la Une: le téléchargement illégal
– Mes news
– Trois auteurs
– Des livres
– Des blogs
– Une nouvelle pour Halloween
– Les deux premiers chapitres de « Black Lagoon »

Je vous souhaite une bonne lecture!

Publié dans lecture en ligne

LSDB PI Chapitre 2

CHAPITRE 2 :

21 juin 1999

Dana

Dès que les parents de Marie eurent signalé la disparition de la jeune fille, Dana, tout comme ses amis, furent entendu pour savoir comment s’était fini la soirée de la veille et qui avait vu Marie en dernier. La jeune fille fut bien en peine pour leur répondre. L’angoisse lui ravageait les entrailles et son esprit était entièrement tourné vers son amie.

Lire la suite de « LSDB PI Chapitre 2 »

Publié dans lecture en ligne

LSDB PI Chapitre 1

20 juin 1999 : Dana

Ouvrant péniblement un œil, Dana s’admonesta silencieusement d’avoir laissé les volets ouverts. Le franc soleil de juin entrait à grands flots dans la chambre de la jeune fille, l’empêchant de se rendormir malgré un sacré mal de tête. Tentant le tout pour le tout, elle se cala aussi confortablement que possible, la couette sur la tête, mais ce fut peine perdue. Elle était réveillée et la batterie qui tambourinait dans son crâne semblait bien décidé à jouer du blackmetal.

Lire la suite de « LSDB PI Chapitre 1 »

Publié dans lecture en ligne

LSDB Partie I Prologue

PARTIE I

PROLOGUE

19 juin 1999

Sur la scène installée pour l’occasion, « Professor Sagaz » faisait délirer la foule à leurs pieds et l’on peinait à entendre leur ska endiablé. Tout un groupe de jeunes gens sautait en tous sens devant la scène, empêchant le reste du public d’approcher, sous peine de prendre un coup. Pourtant, l’ambiance restait bon enfant et l’on avait pas encore eu à déplorer d’incident.

Lire la suite de « LSDB Partie I Prologue »

Publié dans Jeu d'écriture

LSDB: Prologue

Appuyée au rebord de sa fenêtre, au premier étage, Claire regardait les déménageurs. Les uns après les autres, les cartons qui contenaient sa vie rentraient un à un dans la nouvelle maison, suivis bientôt par les meubles de son enfance. Il faisait beau ce jour-là, le soleil brillait et réchauffait l’atmosphère encore un peu fraîche de ce milieu de printemps, et le ciel était d’un bleu si pur que la jeune fille serait restée des heures à la contempler.

Lire la suite de « LSDB: Prologue »

Publié dans Projet en cours

La sorcière du Boscla

Coucou à tous et toutes!

Oui, je viens encore vous parler d’autre chose que de la suite d’Hybrid. Ne vous en faites, j’y reviendrais bientôt, mais que dire, c’est tout l’intérêt d’être en auto-édition, c’est la liberté d’écrire. Aussi puisque les idées ont du mal à se décanter pour Kaelig, je reviens sur un vieux projet que j’avais mis de côté pour cause de page blanche: La Sorcière du Boscla.

Le roman se divise en trois par trois. C’est à dire qu’il y a trois parties ainsi que trois personnages que l’on suit, à savoir le Capitaine de gendarmerie Pierre Lavier, la journaliste Annabelle Fernandez et la lycéenne Dana Kovar. Les parties de Lavier et Dana sont d’ors et déjà fini (il ne manque que le chapitre final!) et celle d’Annabelle est en train d’être revue.

Si vous avez suivi cette histoire sur Wattpad à son début, sachez que la publication a recommencé et qu’elle compte déjà trois parties de plus!

Alors à tous ceux et celles qui aiment le thriller, le fantastique et les histoires de fantôme, je vous invite sur Wattpad pour découvrir le 1er jet (Eh oui, je garde les nouvelles modifications pour une prochaine publication sur Amazon!)

PS: A ceux et celles qui liraient Hybrid, une petite surprise vous attend!